fbpx

Livraison OFFERTE dès 100€
(France, Corse, Monaco et Outre-mer)

Accueil » Blog » La sécurité à vélo » Faire du vélo en montagne : 8 règles à respecter

Faire du vélo en montagne : 8 règles à respecter

Faire du vélo en montagne est une expérience riche de plaisirs et de découvertes. L’altitude, les dénivelés, les grands espaces, l’air pur… Il s’agit d’une activité physique à la portée de tous les cyclistes, qui permet un contact étroit avec la nature tout en faisant le plein de sensations.

Cependant, faire du vélo en montagne ne nous dispense pas de respecter certaines règles élémentaires. Comme à la ville ou sur les routes, la circulation à vélo en montagne est règlementée par la loi, mais aussi par certaines règles de bons sens qu’il convient de respecter.

Par conséquent, si vous envisagez une sortie VTT, l’ascension d’un col ou une balade à vélo, voici 8 règles que tout bon cycliste doit suivre pour faire du vélo en montagne.

1. Soyez prudent et partagez la route

Lorsqu’on circule à vélo en montagne, on évolue régulièrement sur des routes sinueuses avec de nombreux virages qui offrent peu de visibilité. Ces routes, parfois étroites et pas toujours en bon état, exposent les cyclistes à de multiples dangers.

A vélo sur une route de montagne, il est donc essentiel d’anticiper tout risque éventuel en étant très vigilant et bien visible. C’est une question de sécurité. Il faut aussi faire preuve de bon sens et de respect envers les autres usagers afin que le trafic reste fluide. Veillez donc à rester le plus à droite possible et à signaler clairement tout changement de direction.

2. En vélo à la montagne, respectez les panneaux de signalisation

Panneau passage interdit aux vélos Pratiquer le vélo à la montagne ne nous dispense pas de respecter la signalisation. Empruntez toujours la voie publique et les chemins adaptés. Suivez les itinéraires cyclables et respectez le code de la route. Toute infraction en montagne est passible d’une amende au même titre qu’en ville ou ailleurs.

Si vous faites du VTT à la montagne, que vous arpentez les chemins de terre à travers forêts et champs, assurez-vous de ne pas être dans une zone prohibée. Respectez les sens interdits et les propriétés privées. Cependant, il peut parfois vous arriver de devoir ouvrir une clôture pour continuer votre chemin. Dans un tel cas, n’oubliez pas de la refermer derrière vous. En effet, les clôtures sont en place pour de bonnes raisons. Notamment, afin d’éviter que les troupeaux d’animaux ne s’échappent.

3. Évitez les zones et les chemins trop fréquentés

Même si vous pensez que le parcours en vaut le détour, il est préférable d’éviter certains itinéraires. Par exemple, lors des vacances ou lorsque la météo est clémente, beaucoup de chemins sont fréquentés par les randonneurs. Circuler à vélo à côté de personnes marchant sur des sentiers étroits, parfois glissants et accidentés, peut être très dangereux. Faites donc preuve de bon sens pour éviter tout risque de collision.

Autres zones à éviter absolument, les zones de chasse. Bien que la chasse soit une pratique bien encadrée, un accident peut très vite arriver. En France, la chasse est généralement autorisée de septembre à fin février. Alors si vous envisagez une sortie vélo en montagne pendant cette période, renseignez-vous pour ne pas vous retrouvez au milieu d’une chasse en cours.

4. Respectez l’environnement et les écosystèmes

Il est très agréable de sortir en vélo ou en VTT pour profiter de la nature, des plantes et des animaux que l’on croise en chemin. Cependant, cette nature est fragile et ne doit pas être perturbée. Le respect de l’environnement et des écosystèmes doit donc être une priorité lors d’une sortie vélo en montagne.

Évitez les situations tendues avec certains animaux tels que les troupeaux de vaches et autres. Ne dégradez pas inutilement les plantes, les champignons… Ne laissez aucun déchet derrière vous et ne jetez jamais les restes de nourriture ailleurs que dans une poubelle. L’empreinte de votre passage doit être aussi insignifiante que possible.

5. Avant de faire du vélo en montagne, vérifiez la mécanique de votre vélo

Pour éviter qu’une balade à vélo en montagne ne se transforme en galère, pensez à vérifier la mécanique de votre monture. Contrôlez les freins, l’usure et la pression de vos pneus… Et si vous utilisez un VAE, vélo à assistance électrique, vérifiez l’état de votre batterie.

Prévoir quelques pièces de rechange (chambre à air…) et un petit kit de réparation peut aussi s’avérer très utile en cas de pépins.

6. Soyez bien équipés et portez toujours un casque

Face du gilet cycliste orange fluoPour un cycliste qui pratique le vélo de route ou le VTT en montagne, l’équipement est très important.

Choisissez une tenue adaptée, confortable et bien visible. Prévoyez aussi un rechange et des habits pour vous protéger des éléments. En effet, la météo peut très vite changer en altitude. L’arrivée subite de la pluie, du vent ou de la neige peut rapidement vous mettre dans une situation inconfortable. Dans ce cas, un gilet vélo coupe-vent ou un autre vêtement de cyclisme imperméable est indispensable.

En montagne et sur les chemins forestiers, une glissade, une chute de branche ou autre est très vite arrivée. Alors, comme partout ailleurs, le port du casque est fortement recommandé. Le casque de vélo est l’élément protecteur le plus efficace en cas de chute ou de choc à la tête. Il peut vous sauver la vie.

7. Fixez-vous un objectif pour votre journée vélo en montagne

Avant de commencer votre journée vélo à la montagne, éviter de partir dans l’inconnu. Préparez plutôt votre parcours à l’avance en prenant soin de contrôler la distance et le dénivelé de votre itinéraire. Inutile d’aller au-delà de vos capacités ! Pensez à prévoir quelques pauses tout au long de votre trajet.

Sachez aussi qu’il peut être intéressant de prévoir un plan B. En vélo à la montagne, il arrive parfois que l’on soit face à un élément imprévu. Mauvais temps soudain, obstacle infranchissable au milieu du chemin… Mieux vaut donc avoir anticiper à l’avance comment réagir, pour ne pas avoir à prendre une décision à la hâte.

8. Profitez d’un moment magique

L’important quand on pratique une activité physique telle que le vélo ou le VTT en montagne, c’est de vivre une expérience agréable. Dans un tel environnement, profitez-en pour observer le paysage, les points de vue et pour échanger avec les habitants du coin que vous rencontrez. Prenez votre temps et soyez prudent tout en faisant le plein de sensations, il ne sert à rien de se précipiter.

Laisser un commentaire

Ceci pourrait aussi vous intéresser...